$1.99 Buy Now at:

Os volumes 1 e 2 de A pior banda do mundo foram editados em França recentemente, agrupados num único volume, em edição primorosa da Cambourakis e tradução irrepreensível de Dominique Nédellec. Teve recepção muito favorável, nomeadamente em revistas de grande difusão - podem ler críticas completas em Télérama e Les Inrockuptibles The volumes 1 and 2 of A pior banda do mundo (The worst band in the world) were gathered in a single volume and published in France by Cambourakis in a very fine edition with an irreproachable translation by Dominique Nédellec. It has received good reviews in renowned magazines - you can read the whole reviews in Télérama and Les Inrockuptibles Plongée fascinante et poétique dans une ville où regnent le décalage et l’absurde, par l’auteur portugais JCF. […] JCF […] introduit un subtil dácalage entre notre monde et le sien, tout en demi-teinte. Au millieu du surréalisme ambiant, il glisse un commentaire critique sur la societé moderne, et en épingle avec ironie les travers: la solitude, le travail aliénant, l’incomunicabilité, les magazines people, la pub… Ce voyage à la fois kafkien et borgésien, où la musique est omniprésente, est empli de trouvailles poétiques, drôles et douce-amères […], qui témoignent de la fabuleuse inventivité de leur auteur. Ce livre plein d’esprit et stimulant, où le trivial et le quotidien se mêlent aux réflexions métaphysiques, donne aussi à réfléchir sur le poids des mots, le pouvoir des livres et de l’écriture. Perdant le lecteur entre rêve et realité, il soulève avec grâce de nombreuses interrogations sur le sens de la vie.(Les Inrockuptibles, 16.06.09) Pas l’ombre d’une éclaircie, pas le moindre sourire dans ces existences corsetées de monomanies incurables, d’obséssions grotesques, de ratages méthodiques. Cette humanité apparemment frappée de neurasthénie collective s’adonne avec le plus grand sérieux à des activités fonciérement inutiles ou souffre de déviances psychiques rarement répertoriées. […] mais il ne faut pas prendre au tragique cette foule de personnages aux mines d’enterrement et aux noms grisàtres truffés de z e de k. Ils sont plongés dans un désarroi ou une perplexité des plus opaques, mais comme neutralisés par une irrépressible ironie pince-sans-rire. En 60 histoires courtes […] JCF déploie, avec une très rigoureuse fantaisie, un sens de l’absurde étincelant. Et sous l’incongruité des situations filtrent d’incisives observations sur la création artistique et certaines dérives culturelles d’aujourd’hui. (Télérama, 17.06.09)

JCF

4 Responses so far.

  1. É o fim do bloqueio de um tal Napoleão!

  2. Bongop says:

    Poderão responder à pergunta: Os livros em português vão ser reeditados?
    Queria ter essa completa mas há números muito difíceis de encontrar!

  3. Olá Bongop
    Agradeço o interesse mas não sei responder. Pus termo à minha associação à Devir e não tenho, de momento, editora para A Pior Banda em Portugal.
    JCF

  4. Franklin Stein says:

    JCF, tem uma editora independente aqui q vem lançando material interessante, inclusive acabaram de lançar um livro do Fábio Zimbres "Vida Boa"
    site: http://www.zarabatana.com.br/

    tb estou com a coleção incompleta...
    fato intrigante: o primeiro número da pior banda eu achei entre jornais e revistas na sala de espera de um consultório médico :)

Leave a Reply